Ouvert le lundi de 14h30 à 19h30 et du mardi au samedi de 10h à 19h30

 

 

La Tour, premier roman

Doan Bui

Grasset

  • Conseillé par
    26 septembre 2022

    Dans les années 70, des tours ont été construites dans le XIIIème arrondissement .
    Une majorité d'asiatiques s'y installe.
    Mais aussi quelques roumains, polonais ou sénégalais .
    Un livre qui commence d'une façon étrange.
    N'en connaissant rien je ne savais à quoi m'attendre.
    On dirait une étude journalistique, un article sur Les Olympiades, cette construction architecturale particulière.
    Des notes très précises renseignent le lecteur.
    J'ai peur de m'ennuyer un peu.
    Et puis, voilà la rencontre avec certains habitants.
    Et la lecture devient un régal.
    La vie de ces migrants vietnamiens nous enchante.
    Les raisons de leur exil, les difficultés de leur adaptation, le devenir de leurs enfants.....
    C'est passionnant.
    Et ça se termine par un récit visionnaire sur le devenir de ces tours en 2045.
    L'écriture est juste parfaite.
    Précise, intelligente, sensible.
    On sent la journaliste derrière la romancière.
    La construction originale permet de se repérer dans les personnages et les époques.
    C'est un roman sociétal, historique où se mêlent humour, romance, humanité...
    les thèmes y sont nombreux, en particulier l'immigration et le racisme.
    Les personnages très variés sont tous d'une grande crédibilité.
    Des personnages qui se frôlent et ne se rencontrent parfois jamais.
    Un premier roman riche et intense que je suis ravie d'avoir découvert.