Ouvert le lundi de 14h30 à 19h30 et du mardi au samedi de 10h à 19h30

 

 

Les Dragons

Jérôme Colin

Allary éditions

  • Conseillé par (Libraire)
    2 septembre 2023

    "Ici sont les dragons"

    Les dragons, ce sont les adolescent-es meurtri-es que Jérôme Colin met en lumière dans ce roman. Point de sentimentalisme ou de personnages rendus plus forts par ce qui ne les a pas tués, mais un ton juste et des émotions à vif. Une lecture percutante qui se fait en apnée. Claire


  • Conseillé par
    17 août 2023

    La force est d’aimer le faible

    Ce roman relate l’histoire d’un adolescent de 15 ans rejetant la normalisation. Placé dans un établissement de soins, ils côtoient de jeunes tourmentés, voire brisés et tombe amoureux de Colette, jeune fille suicidaire. Traité avec précaution, Jérôme découvre la lecture et l’amour.

    Véritable plongée émotionnelle dans le parcours de Jérôme, entrelaçant les histoires meurtries des autres personnages, et l’empreinte indélébile que laissera Colette en lui.
    L’auteur raconte « l’évènement », le passage d’un monde vide à la rencontre de ceux qui le combleront.
    Malgré sa brièveté, ce récit parvient à exprimer avec justesse l’essence même de l’histoire de ces adolescents, qui résonne en nous…

    Sensible et émouvante, l’écriture percutante de l’auteur offre une précision indéniable, mêlant désespoir et optimisme. Elle retranscrit de manière fidèle les ressentis des jeunes en proie au tourment et leurs questionnements sur l’existence.
    L’analyse subtile et la douceur psychologique sont remarquables. Ce récit est authentiquement pertinent pour notre époque, plein d’espoir, où derrière le mal-être se dessine la promesse du bonheur et de la réparation.

    « À 15 ans, on n’a pas envie de savoir qu’une fois par semaine, statistiquement le vendredi, son père entre dans sa mère »
    « Je continue de haïr ceux pour qui l’autorité est une source de jouissance »
    « Les compliments sont des regards bienveillants. Ils ne chassent pas l’ennemi, mais vous arment pour la bataille »
    « La vraie question n’est pas de savoir pourquoi mourir, mais pourquoi tout le monde veut vivre »