Ouvert le lundi de 14h30 à 19h30 et du mardi au samedi de 10h à 19h30

 

 

Conseils de lecture

22,50
Conseillé par
6 mai 2020

Je n'ai pas pu lâcher ce livre que j'ai fait partager ensuite. Merci Antoine :)


L'enfant prodige

Gallimard

11,00
Conseillé par
6 mai 2020

Merci à Antoine pour cette découverte! Un vrai moment de plaisir


20,50
Conseillé par
27 septembre 2019

Rebus

Julien vit avec le fantôme de sa relation avec Laura. Il l'a cristallisée, idéalisée. Trois ans que le spectre de sa relation passée vient le hanter. Dans sa vie. D'homme, de romancier. Lui qui s'était promis ne plus traduire les autres tant qu'il n'aurait pas révélé sa plume. Mais il accepte pourtant, jusqu'à que sa lecture originale se transpose à ses souvenirs. Jusqu'à ce que la traduction impacte sa vie. Jusqu'à la prise de conscience que l’histoire traduite, normalement romance fictionnelle, est intimement lié à son ex spectrale. Qui n'a jamais été aussi présente que depuis qu'elle brille par son absence.

Nous assistons à différente strate de la mise en abyme. De la vie vie d'écrivain. De la perspective d'un premier roman. D'une vie volée, vécue en parallèle. De l'urgence. L'urgence de savoir, l'urgence de comprendre. De dénouer ce Rebus, cette énigme, qui apporte un éclairage nouveau sur les interrogations d'une vie fanée. Rien de plus ironique que de découvrir les clés de son malheur, écris par un autre, pour pouvoir toucher des doigts un bonheur en suspens depuis trop longtemps. Le tout saupoudré d'accents chantant méditerranéens, de sentences italiennes, qui viennent colorer cette histoire d'une teinte soyeuse et joyeuse.

Même s'il traverse une sacré turbulence, une sorte de passage à l'âge adulte chaotique, Julien reste solaire malgré tout. Il avance tant bien que mal, grandit et murit. Et lâche prise, une fois l'énigme de sa vie résolue.

J'ai eu un véritable coup de cœur pour la Belle Infidèle de Romane Lafore, premier roman plein de promesse, qui m'a emmené enquêter sur fond de Dolce Vita. Foncez, vous ne serez pas déçus.


Luce Marmion

Pavillon Noir

14,00
Conseillé par
27 février 2018

Un excellent thriller

Une enquête dans le monde de l’art où vont se mêler horreur, beauté et amour. Des sentiments opposés ? Pas forcément. Cette équipé de privés, accompagné d’un flic vont se confronter à de multiples enquêtes, ne seraient-elles pas liées ? Les fausses routes et impasses s’enchaînent. Quand la vie professionnelle et la vie privée se trouvent emmêlées. Des personnages tous aussi pittoresques les uns que les autres, avec chacun leur spécialité, leur force et leur faiblesse. Une équipe atypique et attachante.

Toute de suite, le rythme soutenu nous happe. Le lecteur est entrainé dans une course folle afin de retrouver, si possible vivante, une puis des jeunes filles qui disparaissent. Une écriture claire, entraînante, très agréable compose cette œuvre, le filigrane des risques des rencontres sur internet est bien abordé sans être ni moralisateur ni le centre de l’histoire. L’art a une belle place prédominante dans cette enquête. L’auteur m’a littéralement envoûtée par son écriture et son histoire, le lecteur ressent les mêmes émotions que les protagonistes : la frustration des multiples impasses, la joie, l’horreur, la peur, l’amour…. J’ai même ressenti de l’empathie…. Et vous ?

Je découvrirai du même auteur Le Vol de Lucrèce avec grand plaisir.


21,00
Conseillé par
19 octobre 2017

Un roman d'Histoire et de souvenirs

Dans l'épaisseur de la chair est un très beau roman, écrit dans une langue virtuose et poétique. Jean-Marie Blas de Roblès réunit l'histoire de sa famille et l'Histoire de l'Algérie Française, page d'histoire douloureuse pour un pays, ses habitants et pour une famille, qui dut tout abandonner derrière elle et reconstruire sa vie en France. L'auteur convie ses souvenirs, autant qu'il les interroge, afin de percer les mystères de son père mais aussi d'un pays tout entier. Ce roman est aussi une manière cathartique de mettre à jour et d'accepter une fêlure personnelle et familiale. C'est donc finalement une histoire émouvante, une déclaration d'amour au père, bien que dans la retenue et la pudeur. Il y a également beaucoup d'humour, ce qui est aussi une manière d'exprimer tous ces sentiments sans les rendre lourds.