La librairie sera fermée du 28 juillet au 12 août. Elle rouvrira aux horaires habituels dès 10h le mardi 13 août.

Si vous souhaitez commander et recevoir avant la fermeture un article que nous n'avons pas en stock (pastille orange), merci de passer votre commande au plus tard le samedi 20 juillet avant 18h.

Vous pouvez commander normalement sur notre site pendant la période de fermeture mais vos commandes ne seront traitées qu'à partir du 16 août et si nous n'avons pas l'article en stock nous le recevrons au mieux au début de la semaine suivante.

Merci pour votre compréhension. Très bon été à toutes et tous.

 

Ouvert le lundi de 14h30 à 19h30 et du mardi au samedi de 10h à 19h30

 

 

La Tour, premier roman
EAN13
9782246825005
Éditeur
Grasset
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La Tour

premier roman

Grasset

Indisponible

Autre version disponible

Les Olympiades. C’est là, autour de la dalle de béton de cet ensemble
d’immeubles du Chinatown parisien que s’est installée la famille Truong, des
boat people qui ont fui le Vietnam après la chute de Saigon. Victor Truong
chérit l’imparfait du subjonctif et les poésies de Vic-to-Lou-Go (Victor
Hugo). Alice, sa femme, est fan de Justin Bieber mais déteste Mitterrand, ce
maudit «  communiste  » élu président l’année où est née leur fille Anne-Maï,
laquelle, après une enfance passée à rêver d’être blonde comme une vraie
Française, se retrouve célibataire à 40 ans, au désespoir de ses parents.
Cette tour de Babel de bric et de broc, où bruisse le murmure de mille
langues, est une cour des miracles aux personnages hauts en couleurs. Voilà
Ileana, la pianiste roumaine, désormais nounou exilée ; Virgile, le sans-
papier sénégalais, lecteur de Proust et virtuose des fausses histoires, qui
squatte le parking et gagne sa vie comme arnaqueur. On y croise aussi Clément,
le sarthois obsédé du Grand Remplacement, persuadé d’être la réincarnation du
chien de Michel Houellebecq, son idole. Tous ces destins se croisent, dans une
fresque picaresque, faite d’amours, de deuils, de séparations et d’exils.
La Vie mode d’emploi de Perec est paru en 1978, quand les Olympiades sortaient
de terre. Comment Perec raconterait-il le Paris d’aujourd’hui  ? Ce premier
roman de Doan Bui tente d’y répondre, en se livrant lui aussi à une
topographie minutieuse d’un lieu et de ses habitants. L’auteure y décrit la
France d’aujourd’hui, de la coupe du Monde 98 aux attentats de 2015 dans un
roman choral d’une drôlerie grinçante.
S'identifier pour envoyer des commentaires.