La Cité libre
EAN13
9782251390529
ISBN
978-2-251-39052-9
Éditeur
Les Belles Lettres, Little, Brown and Company
Date de publication
Collection
Bibliothèque classique de la liberté
Nombre de pages
460
Dimensions
21 x 13 x 3 cm
Poids
570 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
320
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Paru en 1937 aux États-Unis sous le titre An Inquiry into the Principles of the Good Societyet traduit en français l'année suivante, La Cité libre n'a, malgré sa grande notoriété, jamais été republié depuis. On mesurera la nécessité intellectuelle de sa réédition en rappelant que son auteur, l'influent chroniqueur et réputé sociologue Walter Lippmann (1899-1974), a été une personnalité politique américaine de premier plan (conseiller du président Wilson, introducteur de l'expression « guerre froide »...), passé du socialisme au libéralisme dans une acception mi-américaine, mi-européenne.

La Cité libre inaugure une critique conjointe du « despotisme collectiviste » de l'État-providence et des « illusions dogmatiques » du libéralisme économique de laissez-faire — au nom d'un « libéralisme renouvelé » à construire.

L'écho rencontré par le livre a été tel qu'a été organisé à Paris fin août 1938 un « colloque Walter Lippmann », auquel participèrent déjà Hayek et Aron, et qui s'acheva sur la publication d'un « agenda du néolibéralisme ».

Actuellement, un nombre croissant de spécialistes de philosophie et de sciences politiques français intéressés par les origines du « néo-libéralisme » voient dans La Cité libre et le colloque Walter-Lippmann le début d'une séquence fondamentale d'histoire des idées aux prolongements contemporains évidents.
S'identifier pour envoyer des commentaires.