Ouvert tous les jours jusqu'au 24 décembre. Dimanche et lundi de 11h à 19h et du mardi au samedi de 10h à 19h30.

A l'approche des fêtes de fin d'année, les difficultés d'approvisionnement en papier peuvent allonger nos délais de livraison jusqu'à 3 semaines pour les livres sur commande (points orange). Nous vous conseillons d'anticiper vos achats et de privilégier des ouvrages en stock (points verts).

L'Ange de Munich, Roman
EAN13
9782226446442
ISBN
978-2-226-44644-2
Éditeur
Albin Michel
Date de publication
Collection
Romans étrangers
Nombre de pages
560
Dimensions
22,5 x 15,5 x 3 cm
Poids
712 g
Langue
français
Langue d'origine
italien
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'Ange de Munich

Roman

De

Traduit par

Albin Michel

Romans étrangers

Offres

Munich, 1931. Angela Raubal, 23 ans, est retrouvée morte dans la chambre d'un appartement de Prinzregentenplatz. À côté de son corps inerte, un pistolet Walther. Tout indique un suicide et pousse à classer l'affaire.
Sauf qu'Angela n'est pas n'importe qui. Son oncle et tuteur légal, avec lequel elle vivait, est le leader du parti national socialiste des travailleurs, Adolf Hitler. Les liens troubles entre lui et sa nièce font d'ailleurs l'objet de rumeurs dans les rangs des opposants comme des partisans de cet homme politique en pleine ascension. Détail troublant : l'arme qui a tué Angela appartient à Hitler.
Entre pressions politiques, peur du scandale et secrets sulfureux, cet événement, si il éclatait au grand jour, pourrait mettre un terme à la carrière d'Hitler. Et faire du commissaire Sauer, chargé de l'enquête, un témoin très gênant.
Dans une République de Weimar moribonde, secouée par les présages de la tragédie nazie, Fabiano Massimi déploie un roman fascinant, basé sur une histoire vraie et méconnue, mêlant documents d'archives et fiction avec le brio d'un Philip Kerr.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

5 août 2021

1939-1945, policier

J’ai aimé me plonger dans cette histoire, découvrir Angela, une jeune femme pleine de vie. J’ai aimé suivre l’enquête pas à pas, découvrir l’entourage de la morte, surtout celui de son oncle qui la retenait prisonnière. J’ai aimé retrouvé Eva ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Laura Brignon