La librairie sera fermée du 28 juillet au 12 août. Elle rouvrira aux horaires habituels dès 10h le mardi 13 août.

Si vous souhaitez commander et recevoir avant la fermeture un article que nous n'avons pas en stock (pastille orange), merci de passer votre commande au plus tard le samedi 20 juillet avant 18h.

Vous pouvez commander normalement sur notre site pendant la période de fermeture mais vos commandes ne seront traitées qu'à partir du 16 août et si nous n'avons pas l'article en stock nous le recevrons au mieux au début de la semaine suivante.

Merci pour votre compréhension. Très bon été à toutes et tous.

 

Ouvert le lundi de 14h30 à 19h30 et du mardi au samedi de 10h à 19h30

 

 

EAN13
9791097084332
ISBN
979-10-97084-33-2
Éditeur
Raisons d'Agir
Date de publication
Collection
RAISONS D'AGIR (1)
Nombre de pages
160
Dimensions
17,5 x 11 x 1,3 cm
Poids
134 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Chômeurs, vos papiers !

Raisons d'Agir

Raisons D'Agir

Offres

Plus ils sont nombreux, et plus les chômeurs sont suspectés d’être la cause du chômage. Tel pourrait être le
paradoxe des politiques de lutte contre le chômage, en France comme ailleurs en Europe. Avant même qu’on ne
parle de politiques de retour à l’emploi (activation) ou d’allocations conditionnées à l’activité (workfare), s’est
développé un mode de traitement individualisé du chômage consistant à agir sur les chômeurs eux-mêmes.
Ce livre a pour objet de montrer ce que l’essor du contrôle des chômeurs révèle des tendances et des transformations
du traitement des chômeurs par les institutions qui en ont la charge et, au-delà, de la société qui agit
par leur intermédiaire : la mise en cause de la responsabilité individuelle des chômeurs dans le chômage comme
problème collectif. Il revient sur l’histoire de cette question, montre comment dans la période récente l’intensification
du contrôle a été organisée, mise en pratique et justifiée au nom de la « redynamisation » des chômeurs,
révèle les effets de ces dispositifs et indique les résistances individuelles et collectives qui peuvent s’opposer à ces
évolutions coercitives.
S'identifier pour envoyer des commentaires.