La confrérie des moines volants, Roman
par (Libraire)
20 février 2014

“Ils sont tous morts (...). Ceux du NKVD sont venus. (...) Et ils chantaient !” Le décors est planté. Nous sommes en 1937, dans une Russie en pleine mutation : l’impitoyable police politique bolchévique se déchaine contre l'Église orthodoxe. Systématiquement, les lieux saints sont saccagés, et près de 200.000 hommes de Dieu massacrés. Ceux que le communisme sanguinaire épargnera errent. Sous l’autorité de Nikodime, prêtre rongé par ses faiblesses d’homme, une poignée d’entre-eux créé une communauté clandestine. Ces vagabonds vont se faire maraudeurs, s’emparant de centaines d’objets religieux avant qu’ils ne tombent entre les mains rouges. Un trésor inestimable, enfoui dans le plus grand secret.

Soixante ans plus tard, que vient faire Mathias, ce jeune photographe de mode célébré par le tout Paris, dans cette histoire ? A la mort de son père, quand son passé familial lui est révélé, il sera happé dans le sillage d’Irina, dont la fulgurante trajectoire amorcera une captivante aventure.

Urgente et subtile, l’écriture de Metin Arditi nous transporte des odorantes forêts russes jusqu’aux mélancoliques soirées parisiennes, croquant une galerie de portraits d’une sensibilité saisissante. Une magnifique réflexion sur la force de l’art, les racines retrouvées et la rédemption.

Lucie et Hugo

Tous les conseils de lecture