ATTENTION LA LIBRAIRIE NOUVELLE SERA FERMÉE LE JEUDI 1er AVRIL POUR INVENTAIRE.

MERCI DE VOTRE COMPRÉHENSION.

La solitude du coureur de fond, récit
par (Libraire)
30 novembre 2020

La course ou la vie

" Vous allez peut-être trouver que des coureurs de fond dans une maison de correction, on voit pas ça tous les jours, parce que la première chose que ferait un coureur de fond lâché au beau milieu des champs et des bois, ça serait de foutre le camp aussi vite que lui permettrait une bonne ventrée de ragoût "fait maison de correction", mais vous avez tort, et je vais vous dire pourquoi. "

Le jeune Smith s'est fait pincer après avoir tiré le coffre d'une boulangerie. Conduit en maison de correction dans l'Essex, son directeur décide de l'entraîner comme coureur de fond en vue d'une course prestigieuse qu'il souhaite remporter.

Réinsertion par le sport ? Pas vraiment selon Smith, qui n'aime ni la discipline de ces sports inventés par ces gras du bide de "pour-la-loi", ni être traité comme un cheval de course.
Son long monologue intérieur, qu'il a développé pendant ses entraînements en solitaire, va être l'occasion pour lui de nous détailler son parcours et les raisons qu'il a de mûrir une éclatante revanche.

Comme pour son premier roman Samedi soir, dimanche matin dont j'ai parlé précédemment, nous voici en présence d'un chef-d'œuvre du réalisme social du courant des "Angry young men". Son talent se fait ici plus étincelant par la concision qu'il déploie dans cette novella de 71 pages où la gouaille et l'humour de Smith sont rehaussés par le lyrisme qu'il investit pour défendre sa vision du monde.

Également adapté au cinéma dans les années 60, nous voici en présence d'un brûlot insurrectionnel et libertaire, un grand hymne à la vie et à l'insoumission contre la pesanteur de l'ordre établi.

Martin

" Quand il me parle et que je le regarde droit dans sa tronche de militaire, je sais que je suis vivant et qu'il est mort. Il est mort et enterré. S'il courait dix mètres, il tomberait raide mort. S'il faisait dix mètres dans mes tripes pour voir ce qui s'y passe il tomberait raide mort aussi, de surprise. Pour le moment, c'est des types morts comme lui qui ont le dessus sur des types comme moi, et je suis presque sûr que ce sera toujours comme ça, mais même si c'est le cas, nom de dieu, je préfère être comme je suis - toujours en cavale et à faire un casse dans des boutiques pour un paquet de sèches et un pot de confiture - plutôt que d'avoir le dessus sur d'autres et d'être mort de la tête aux pieds. Peut-être que dès qu'on a le dessus sur quelqu'un, on meurt. Bon dieu, il m'a fallu courir plusieurs centaines de kilomètres avant de pouvoir écrire cette dernière phrase. J'aurais pas pu la dire avant que j'aurais pu sortir un billet d'un million de livres de ma poche revolver. Mais c'est vrai, vous savez et maintenant que j'y repense, ça a toujours été vrai, ça sera toujours vrai, et j'en suis encore plus sûr chaque fois que je vois le directeur ouvrir cette porte pour dire "bonjour les gars !".

Tous les conseils de lecture