Ouvert le lundi de 14h30 à 19h30 et du mardi au samedi de 10h à 19h30

 

Dolorès ou le Ventre des chiens
EAN13
9782330186227
Éditeur
Actes Sud
Date de publication
Collection
Littérature de langue française
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Dolorès ou le Ventre des chiens

Actes Sud

Littérature de langue française

Indisponible

Autre version disponible

“Je ne suis rien. Je n’ai pas été violée, je n’ai pas été abusée, je n’ai pas
eu faim. Vous pensez qu’il faut avoir été violée pour porter le viol, abusée
pour ressentir l’abus, avoir eu faim pour être assourdie par le cri des
ventres creux ?”

C’est la fin d’une traque. Dolorès Leal Mayor vient d’être appréhendée. Elle
est accusée d’avoir assassiné une dizaine d’hommes après les avoir séduits.
D’avoir ouvert partout dans le pays une brèche, déclenché une vague de fureur
chez les femmes, victimes du capitalisme et de son patriarcat.
Pour tenter de juguler l’épidémie de meurtres, Antoine Petit, jeune psychiatre
rongé par une désespérance
sourde et aux prises avec l’addiction, est sommé de déclarer Dolorès
irresponsable de ses actes. On veut
éviter le procès qui entérinerait son statut d’icône. Au fil des entretiens
qu’il mène dans un centre pénitentiaire niché au cœur des Alpes, Antoine se
confronte alors à Dolorès. Et entre ces deux êtres en déshérence, abîmés
chacun à sa manière, se met en place un jeu de dupes aux étranges échos, tissé
de colère, d’accablement, de certitudes et de doutes. Jusqu’à la vérité.
Fable contemporaine sur la violence induite par le poids de l’oppression,
“Dolorès ou le Ventre des chiens” est un roman noir, amer, une ode à
l’embrasement, à l’incandescence des révoltes.
S'identifier pour envoyer des commentaires.