Nomadland

Jessica Bruder

J'ai Lu

8,40
par (Libraire)
30 novembre 2020

Corvéable à merci

"Si tu ne peux pas augmenter ton salaire toi-même, pourquoi ne pas supprimer ton plus gros poste de dépense ? Troquer tes quatre murs contre une maison roulante ?"

La crise de 2008 a amené dans son cortège de faillites un nombre record de saisies immobilières chez des Américains appartenant à la classe moyenne blanche. N'ayant plus rien à perdre mais ne pouvant pas cesser de rêver à une vie meilleure, ces nomades (souvent très âgés) des temps modernes décident de prendre la route pour aller de jobs saisonniers en travail intérimaire divers.

Jessica Bruder, journaliste et reporter, notamment au New York Times et enseignante à Columbia, a enquêté pendant plusieurs années auprès de ces damnés de la Grande Récession.
Leur destin n'est d'ailleurs pas sans rappeler celui des "Okies" de la Grande Dépression des années 30, magnifiquement peint par Steinbeck dans Les raisins de la colère et documenté par les photographies de Dorethea Lange.

Gardiens de campings, caissiers de parcs d'attraction et surtout intérimaires pendant les rush de fin d'année dans les entrepôts du géant Amazon, ces "workampers" (contraction de campers et workers) ont su d'une condition subie faire une force en développant des aspirations et une sous-culture autonomes du reste de la société américaine.

Le constat reste néanmoins terrible et nous interpelle sur les conséquences possibles d'une nouvelle crise économique sur les classes populaires et moyennes occidentales.

Martin

"Quelles autres mutations - ou contorsions - du tissu social apparaîtront dans les années à venir ? Combien d'individus seront broyés par le système, et combien trouveront le moyen d'y échapper ?"

Tous les conseils de lecture