Ouvert le lundi de 14h30 à 19h30 et du mardi au samedi de 10h à 19h30

 

 

L'inventeur

Miguel Bonnefoy

Rivages

  • Conseillé par
    30 décembre 2022

    L’auteur nous embarque à la rencontre d’un certain Augustin Mouchot, inventeur d’une machine révolutionnaire, capable d’utiliser le soleil comme source d’énergie. Oui mais voilà, à cette époque le monde a les yeux tournés vers les entrailles de la Terre, la ressource principale et lucrative est le charbon.

    Miguel Bonnefoy, grâce à sa plume lumineuse et flamboyante, retrace la vie et le parcours d’un inventeur génial mais complètement oublié.

    Anne


  • Conseillé par
    2 septembre 2022

    Miguel Bonnefoy redonne vie à un professeur de mathématiques éclipsé par l’Histoire. Augustin Mouchot, petit homme malingre, découvre pourtant l’énergie solaire, se fait remarquer par Napoléon III et expose sa machine à l’Exposition universelle de Paris en 1878. Laissez-vous emporter par la belle écriture de Miguel Bonnefoy qui fait un beau roman de la passion d’Augustin, personnage… éclairé.


  • Conseillé par
    16 août 2022

    Qui se souvient d'Augustin Mouchot ?

    Qui se souvient d'Augustin Mouchot ? Peut-être figurerait-il aujourd'hui au programme de tous les écoliers du pays pour les applications industrielles de son four solaire, mais cela, seulement s'il n'avait pas plu ce jour-là. Ou si la guerre franco-prussienne avait été évitée. Et puis, s'il avait finalement décroché cette subvention, s'il n'avait pas été aussi chétif et réservé, s'il n'avait pas placé sa confiance auprès de ce redoutable beau parleur... À travers les contingences qui définissent les contours des destinées individuelles, ce récit en forme de réparation vient nous rappeler combien est ténue la frontière entre l'inventeur de génie et le fou incompris.


  • Conseillé par
    15 août 2022

    Ça s’est joué à ça

    Qui se souvient d’Augustin Mouchot ? Peut-être figurerait-il aujourd’hui au programme de tous les écoliers du pays pour les applications industrielles de son four solaire, mais cela, seulement s’il n’avait pas plu ce jour-là. Ou si la guerre franco-prussienne avait été évitée. Et puis, s’il avait finalement décroché cette subvention, s’il n’avait pas été aussi chétif et réservé, s’il n’avait pas placé sa confiance auprès de ce redoutable beau parleur... À travers les contingences qui définissent les contours des destinées individuelles, cette histoire en forme de réparation vient nous rappeler combien est ténue la frontière entre l’inventeur de génie et le fou incompris.


  • Conseillé par
    12 août 2022

    Ça s'est joué à ça

    Qui se souvient d'Augustin Mouchot ? Peut-être figurerait-il aujourd'hui au programme de tous les écoliers du pays pour les applications industrielles de son four solaire, mais cela, seulement s'il n'avait pas plu ce jour-là. Ou si la guerre franco-prussienne avait été évitée. Et puis, s'il avait finalement décroché cette subvention, s'il n'avait pas été aussi chétif et réservé, s'il n'avait pas placé sa confiance auprès de ce redoutable beau parleur... À travers les contingences qui définissent les contours des destinées individuelles, ce récit en forme de réparation vient nous rappeler combien est ténue la frontière entre l'inventeur de génie et le fou incompris.