Ouvert le lundi de 14h30 à 19h30 et du mardi au samedi de 10h à 19h30 

Conseils de lecture

6,50
par (Libraire)
20 février 2014

Et si vous partiez à travers la Patagonie, avec pour compagnons de route Luis Sepulveda et Daniel Mordzinski. Aller à la rencontre de ses habitants, découvrir ses paysages fantastiques et apprendre d’un territoire méconnu, voilà ce que vous proposent l’auteur et son ami photographe au travers des pages de “Dernières nouvelles du sud”. Entre rêve et réalité, un livre à savourer, mêlant texte et superbes photos, où la plume de l’un rivalise avec l’oeil de l’autre.

Un billet pour l'évasion et un énorme coup de coeur !

Lucie


19,00
par (Libraire)
20 février 2014

“Ils sont tous morts (...). Ceux du NKVD sont venus. (...) Et ils chantaient !” Le décors est planté. Nous sommes en 1937, dans une Russie en pleine mutation : l’impitoyable police politique bolchévique se déchaine contre l'Église orthodoxe. Systématiquement, les lieux saints sont saccagés, et près de 200.000 hommes de Dieu massacrés. Ceux que le communisme sanguinaire épargnera errent. Sous l’autorité de Nikodime, prêtre rongé par ses faiblesses d’homme, une poignée d’entre-eux créé une communauté clandestine. Ces vagabonds vont se faire maraudeurs, s’emparant de centaines d’objets religieux avant qu’ils ne tombent entre les mains rouges. Un trésor inestimable, enfoui dans le plus grand secret.

Soixante ans plus tard, que vient faire Mathias, ce jeune photographe de mode célébré par le tout Paris, dans cette histoire ? A la mort de son père, quand son passé familial lui est révélé, il sera happé dans le sillage d’Irina, dont la fulgurante trajectoire amorcera une captivante aventure.

Urgente et subtile, l’écriture de Metin Arditi nous transporte des odorantes forêts russes jusqu’aux mélancoliques soirées parisiennes, croquant une galerie de portraits d’une sensibilité saisissante. Une magnifique réflexion sur la force de l’art, les racines retrouvées et la rédemption.

Lucie et Hugo


par (Libraire)
20 février 2014

Un verre de champagne à la main, vous êtes confortablement installé dans un salon opulent. Entouré de puissants, vous êtes à l'abri dans château qui recèle de mystères
Dehors, c’est la fin du monde.
Il ne vous reste plus qu’à écouter les histoires de ces hommes, chaque récit renfermant la clef du suivant.
Vous entrez alors dans ce premier des trois tome du "Jardin des Sept Crépuscules", cet immense coup de folie romanesque.
Quel plaisir que de se perdre dans ce labyrinthe dément !

Hugo


20,00
par (Libraire)
20 février 2014

Ils sont riches, enfin leurs femmes le sont !
Ils sont jeunes, enfin l’ont été !
Ils sont insouciants, enfin du moins avant !
Ils se retrouvent chaque matin au même endroit pour ce persuader ensemble que le temps, la société, leurs femmes n’ont pas d’emprise sur eux !!
tout à la fois drôle, touchant et grinçant, une vrai plaisir de lecture !

Lucie


Éditions de L'Olivier

18,50
par (Libraire)
20 février 2014

Deux hommes, un parc et quelques bancs, des passants anonymes témoins de la scène voila, le décor est planté ?
Dans ce roman à la beauté étrange, langueur et douceur sont les maître mots pour nous conter l’histoire de ces deux hommes que tout oppose en apparence; en apparence seulement?!
joli moment littéraire.

Lucie